Liberty City, Vice City, San Andreas ou, los Santos, modelées à partir de, new York, Miami,.
La circulation est plus présente qu'avant, et la ville bien plus détaillée est désormais bien plus crédible.
Il arrive également que le joueur fasse des missions nécessitant un transport aérien, comme un avion ou un hélicoptère.
(en) « Grand Theft Auto: San Andreas Reviews », GameRankings (consulté le ).Les tirs sont donc plus précis et les objectifs plus faciles à cibler.D'ailleurs, sur le célèbre site Metacritic, la meilleure note obtenue par un jeu, tout support confondu, depuis la création du site en 1999, est détenue par Grand Theft Auto IV avec une note de 98, suivi à égalité, de Grand Theft Auto V et Grand.(en) «PS2 Hot Coffee Proven», sur m (consulté le ).Les missions des deux suppléments sont globalement identiques par rapport au premier volet.Les premiers titres en 2D se déroulent dans trois villes fictives, tandis que les titres en 3D et HD se déroulent dans une seule ville mais à différents endroits de celle-ci.De plus, il est l'unique volet de la saga dont on ne connaît pas réellement le nom du lieu où se déroule le jeu faisant de cet épisode le plus spécial de la série réf. .Le système de port d'armes est revu avec un système de roue emprunté à Red Dead Redemption qui permet de passer d'une arme à l'autre plus facilement.Le jeu se déroule de nouveau à Liberty City, mais la ville est différente de celle de Grand Theft Auto III, car cette fois, elle est entièrement calquée sur New York et sur l'est du New Jersey.Le héros est cette fois Niko Bellic, un immigré serbe, qui veut vivre le rêve américain à Liberty City, comme promis par son cousin Roman.Les décors, eux, sont plus variés et plus beaux que jamais.
«Chinatown Wars HD», sur « Interwiew sur GTA Online », sur Jeux Actu (consulté le ).
(en) « Grand Theft Auto IV: The Lost and Damned Reviews », GameRankings (consulté le ).
Le joueur peut ainsi rejouer des missions de GTA IV sous un angle différent (l'affaire des diamants par exemple, jouée sous l'angle de Niko dans l'épisode principal, sous l'angle des bikers dans The Lost and The Damned et sous l'angle de Luis dans The Ballad.
(en) « Grand Theft Auto: Vice City Stories Reviews », Metacritic (consulté le ).
A et b (en) «Grand Theft Auto V Smashes Global Week One Sales Record», sur VG Chartz, 25 septembre 2013 (consulté le 25 septembre 2013).
(en) «Game Releases by Score», sur Metacritic «125 millions de GTA», sur m, 28 novembre 2012 « L'édition intégrale de GTA IV trouve une date et un prix en Europe », sur m, «Grand Theft Auto arrive sur Mac!», sur MacGeneration, 10 septembre 2010 (en) «Game Database.
Elles bénéficient de statistiques et d'une note.(en) « Grand Theft Auto IV Reviews », GameRankings (consulté le ).Les graphismes sont également améliorés avec un nouveau moteur graphique.Compilations modifier modifier le code Compilation Contenu Année de sortie initiale Plates-formes Grand Theft Auto: The Director's Cut Grand Theft Auto et London Windows, PlayStation sexe annonce dans bologne Grand Theft Auto : Édition collector Grand Theft Auto, London 1969 et GTA 2 2002 PlayStation Grand Theft Auto: Double Pack.Elle se concentre également sur différents protagonistes, souvent criminels, dont les objectifs divergent selon les jeux.(en) « Grand Theft Auto: Mission Pack #1: London 1969 Reviews », GameRankings (consulté le ).Ces missions lui apporteront également des récompenses, comme le déblocage de zones de la ville, de nouvelles armes données par les commanditaires ou de l'argent, qui permet de multiples possibilités, comme acheter de nouvelles propriétés.Les moteurs graphiques et physiques du jeu, qui ont été souvent critiqués dans la série, sont entièrement revus, ce qui permet d'avoir une ville bien plus vivante que par le passé.(en) « Analyst: Lost And Damned Sales At 1 Million, All-New GTA In 2010 », sur Kotaku, (consulté le 6 septembre 2012).(en) Travis Moses, « Preview : Grand Theft Auto IV », sur m, (consulté le ).Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.« Grand Theft Auto: Vice City Stories Reviews », Metacritic (consulté le ).


[L_RANDNUM-10-999]