Bertaignemont, fermes commune de Landifay-et-Bertaignemont Berthainemont, 1603 (Terrier de la commanderie de Laon, folio 62) Ancienne Maison du Temple réunie sous les Hospitaliers de Saint-Jean à contact femmes denia la commanderie de Laon.
Un clocher, formé par le prolongement du mur en façade, surmontait l'élévation principale.
On constate, en effet, qu'il est bâti dans le prolongement des contreforts primitifs de la façade, dont les joints ne concordent pas avec ceux de ses murs latéraux.
Les voûtes sont supportées par un faisceau de trois colonnettes accolées à des chapiteaux-feuillage.En 1192, Nivelon, évêque de Soissons, confirma la donation faite par Emeline, femme de Thomas de Fismes, aux frères de la chevalerie du Temple, de la tierce partie de sa terre de Bucy sous réserve d'usufruit, mais en s'obligeant à payer chaque année.Les biens que possédaient les Templiers en cet endroit leur venaient d'une dame du nom de Marie, converse du Temple et soeur de Simon, chevalier, maire de cette petite ville.De Cernay, fratre Laurencio senescallo dicte domus, fratre Petro de Limecourt, et aliis de quorum nominibus non recolit.C'est dans cet hôtel qu'ont logé les rois Louis xiii, en 1619, 1621, 1632, 1635,1639 Louis XIV, en 1654, 1657, 1670, 1671, 1672, 1676, 1677, 1691, 1692, lorsqu'ils sont venus à Saint-Quentin.Située sur le route de Corbeny, la propriété constituait donc, avant son entière destruction lors de la Première Guerre mondiale, la plus importante exploitation de Pontavert avec ses 203 hectares de terres cultivables.Dixit eciam quod recipiens duxit eum ad partem, ad cornu altaris cujusdam capelle in qua recipiebatur, et elevata veste sua, precepit eidem recepto quod oscularetur eum retro in fine spine dorsi, et ipse qui loquitur finxit se hoc facere, sed non fecit.Pourvus de privilèges qui les égalaient aux princes, ils ne pouvaient être jugés que par le Pape ou par eux-mêmes.La maison du Temple de Moisy, au diocèse de Meaux, fut une maison d'une certaine importance.Il se compose d'une partie centrale à huit pans coupés, précédées d'un porche rectangulaire et terminée par un choeur dont l'abside s'arrondit en hémicycle.
Elle rappelle, dit-on, par sa forme et ses dispositions le Saint-Sépulcre de Jérusalem.
Au XIVe siècle, cette maison avait passé on ne sait comment, en la possession des chartreux.
Procès des Templiers, tome II, page 312.
Il est dit dans l'acte dame cherche partenaire au pérou de donation que les donataires cultiveront ces vignes, et y mettront deux cents boitelées de fumier, «ducentas boutalas fimi.» Raoul et Lucie devaient en fournir cent, et partager aussi longtemps qu'ils vivraient les fruits de ces vignes avec les Templiers.Le pape Clément V, eut été porté à la douceur, nouvelles annonces dans femmes à la recherche pour les hommes à lima mais créature de Philippe le Bel, il sanctionna petit à petit on laissa faire toutes les cruautés et toutes les iniquités qui furent commises en France.Further details, for further information about registration please refer to the.Sources: Transcription par Pierre Lengelé d'après Ribemont et ses environs, Charles Gomart Séry-lès-Mézières Les Templiers eurent une commanderie de leur ordre à Sery.De plus l'abbé de Saint-Prix (Abbaye près Saint-Quentin) devait jouir à l'avenir, sans aucune redevance, du four qui était situé devant la maison de Rocourt et pour lequel il avait payé jusque là 60 sous de rente (E.Castellio, 119 (Charte de l'abbaye de Saint-Nicolas-de-Prés de Richemont, LL 1015, folio 62) Chastillon-du-Temple, 1409 (Archives de l'Empire, J 801,.Quant à l'homme vivant et mourant, la Compagnie a ordonné qu'avant toute chose on examinerait les lettres de la fondation dudit Darthois, et pour ce qui concernait les menus cens, on obligerait le fermier de les lui payer.Un ensemble de magnifiques caves aux voûtes superbes, et reliées entre elles par des souterrains, est pratiquée sous tout le bâtiment.Les moines s'adonnaient au travail du bois et un certain nombre de boiseries et de statues des églises de la région furent leur oeuvre au XVIe et au xviie siècle.Lxxi Maison du Temple de Chassemy Département: Aisne, Arrondissement: Soissons, Canton: Braine - 02 Localisation: Maison du Temple de Chassemy Il est fait mention de la maison du Temple de Chassemy dans des lettres de l'official de Soissons, de l'année 1286, par lesquelles un sieur.Voici comment s'exprime sur ce membre de la commanderie le rapport de la visite prieurale de 1495: «à une lieue, près de la ville de Soissons, a ung villaige nommé Ambriers, environ de XL feuz, la moitié desquelz sont hommes de la commanderie a foute.Par des lettres, datées de Compiègne, du mois de janvier 1339, les cardinaux Pierre et Bertrand, nonces du Pape, mandèrent à l'official de Soissons de faire une information pour savoir pourquoi le commandeur du Mont-de-Soissons était taxé de contribuer à leurs procurations pour la maison.

Elle consiste en un simple vaisseau de trois travées, terminé par un sanctuaire à huit pans, éclairé de même que la nef par de longues croisées.
Hos perlege tantum Tersenos versus, nec énim legisse pigebit; Rhetoris flos nullus his phalerataque longa Verborum séries, ast cum cognomine nomen Sincere versus majuscule littera quaeque Depicta (ut cernis) auro minioque légenda Exhibit herois, vitae qui plurima postquam Lustra et felices annos felicibus egit Auspiciis.


[L_RANDNUM-10-999]