On retrouve avec plaisir Giovanni Mirabassi en accompagnateur.
Enfin, Meridiani #1 - Abbacà si de l'ensemble Adjam.
Il existe aussi un DVD du même concert que je recommande aussi chaudement.
L'album est particulièrement épuré et constamment à la recherche de la note ultime.Tout au long du disque on apprécie l'extrême sophistication du jeu de Paolo et la parfaite complémentarité du quartet au sein duquel la guitare de Bebo Ferra suscitera peut-être des débats.Hormis une adaptation du "Répondez-moi" de Francis Cabrel, toutes les compositions sont de Fabrice et les textes de Marc Ventura pour la plupart, excepté le magnifique È s'ell'ùn c'era lindumane dû à la plume d'Henri Olmeta et S'è vo sentite adapté de Francis Cabrel.D'autres critiques sur la page Jazz.On retrouve aussi le beau vibrato de Federicu Poggi, un peu l'identité du groupe.Joy To The World Composé en 1719 par Isaac Watts.Poggi) aqme rencontre municipale de l'énergie Un titre qui évoque musicalement les groupes chiliens (Quilapayun, Inti Illimani) sur le thème de l'identité et de l'ouverture.
Un voyage entre le Sartenais, Ajaccio, Bavella et Bonifacio, où l'on retrouve chants franciscains, compositions de Jean-Paul Poletti ( Credu, Terra mea, Vexilla regis prodeunt ) ainsi que L'anniversariu di Minetta et U lamentu di Ghjesù.
Alexis Avakian, fidèle du Calvi Jazz Festival, joue ici, outre du sax ténor, de la guitare et de la flûte.
Miseremini mei Reprise de la polyphonie franciscaine à laquelle Ghjuvan Paulu Poletti a redonné vie.
N'est-ce pas là, d'ailleurs, depuis le commencement de l'aventure humaine, la raison première de l'art?» Pour Jordi Savall, «la musique est lun des moyens dexpression et de communication les plus universels».
Après l'Amérique Latine, le bassin méditerranéen.
Fazi) Juste un peu d'amour, joliment chanté par Lea Antona.Carla Bley, dans ses arrangements subtils, a réussi à lier ces moments les plus variés, à les mettre en contraste et parfois aussi à les synthétiser.Juillet 2012 Deux CD très différents ce mois-ci :.O.Ce disque marque le tournant spirituel de Coltrane.On retiendra surtout que le groupe s'est étoffé avec Petru Ghjuvanni Mattei, Antò Chauvy et Sandra Silama sur certains morceaux, et Régis Gizavo et Lionel Giacomini également présents.Officium Novum : L'association de Jan maladie sans contact sexuel Garbarek avec le Hilliard Ensemble dans laquelle le saxophone du Norvégien joue le rôle d'une cinquième voix totalement libre aux côtés des quatre voix de l'ensemble "classique" britannique, nous offre avec cet Officium Novum une musique ni ancienne.Pendant ce mois de mars passé très vite, j'ai écouté et récouté en boucle les deux disques ci-dessous.Il prend, tout du long, des risques fabuleux, repoussant toujours plus loin les limites expressives de son instrument» (Ian Carr).En tout cas, je l'apprécie toujours énormément, notamment pour la complicité télépathique qui régnait rencontres coquines en belgique déjà entre les membres du quintette.Coltrane poursuit son solo jusquau Amen final.Poggi) Un texte très fort sur les homicides qui ont endeuillé la Corse.Ce qui frappe tout d'abord, c'est la proximité avec le son et les arrangements de Barbara Furtuna.





Un disque corse ensuite (hé oui, ils se font assez rares en ce moment) : Fantasia de Stéphane Casalta.
Plutôt attirés par la chaleur, nous ne voulons cependant pas nous exposer à des risques politiques, économiques ni à linsécurité.
Un album très personnel, tout en nuances, avec des arrangements très subtils.

[L_RANDNUM-10-999]