Et il ne faut pas oublier à quel point celles qui se lanceront dans cette entreprise devront se soumettre aux caprices de leurs riches clients.
Cest ce quespèrent ceux qui rêvent à lutérus artificiel, qui délivrerait la femme du fardeau de la maternité.
Dans le même esprit, peut-on faire de la maternité une opération marchande parmi dautres?ColombaniMat (Délégué Général du Parti Chrétien-Démocrate) a lui aussi surenchéri, réaffirmant au passage la position de lEglise catholique, que lon sait fermement opposée au projet de loi de mariage pour tous : Bergé par ses propos confirme que #mariagegay est une mauvaise nouvelle pour.Pour lui, la GPA est un mode de procréation au même titre que la procréation naturelle, se fondant sur le fait quune femme peut disposer librement de son corps.Reste à savoir si la déclaration de Pierre Bergéau sujet de la GPA est une maladresse verbale ou un point de vue assumé Et vous, êtes-vous indigné(e) par ses propos?On me pardonnera duser de très vieux mots, mais ny a-t-il pas quelque chose dau moins minimalement sacré avec la vie?Appelons ça du cheap labor maternel.Une vision qui divise même les féministes : Dun côté les rationalistes comme Elizabeth Badinter, qui prônent la désacralisation du ventre de la mère, de la maternité et de la procréation assistée.Hier, on louait une cassette vidéo, demain, on louera un ventre.
Des internautes quelle que soit leur sensibilité politique ont manifesté leur indignation : Antoine de Cosmi, (Responsable UMP des cantons de Gaillon) : «Les déclarations de #Bergé nous révèlent une chose: l'excès d'Opium nuit gravement a la pensée».
En gros, il veut"awa permette aux femmes de mettre leur ventre à louer.
Telle est la déclaration.
La Presse canadienne rapportait même quil ny voyait aucun problème moral : «Je ne vois pas un grand problème si une femme décide que ça, cest une avenue économique.
Une femme loue son ventre à un couple Lorsquils regardent de près léchographie, ils sont congelés.
Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA ou l'adoption.
On devine que globalement, le gouvernement Trudeau y est favorable, même si certains expriment leurs réserves.On devine quand même que celles qui mettront leur ventre à louer ne seront pas de jeunes filles pim-pantes de Westmount, décidant moteur de recherche sexe mature doffrir leur corps à petit prix pour des raisons humanitaires ou parce quelles veulent défier leurs parents.Peut-on traiter la conception dun enfant comme une forme de problème scientifique comme les autres que nous parviendrons un jour à élucider?«Je veux aider un couple à réaliser son rêve davoir des enfants, en plus de me consacrer à élever et à prendre soin de mon cher Rylee a déclaré la jeune femme.Moi je suis pour toutes les libertés.On explique que pour linstant, les couples doivent se rendre aux États-Unis pour louer un ventre, puisque la chose y est permise.La réponse, aujourdhui, cest non.On nie léblouissant mystère quest celui de la conception dun enfant.La jeune femme savait quils pouvaient lui refuser un ventre de location car les exigences pour le processus de sélection sont nombreuses et très exigeantes.Bassem asseh (militant de @partisocialiste) : «Bon courage aux camardes qui défendent le #mariagepourtous: Pierre #Bergé vient de donner le meilleur argument à leurs adversaires #dickhead».Ce sont de jeunes filles sans le sou qui seront ainsi mobilisées.#Bergé» whitebkaas @WhiteBkas : GPA La grossesse assimilée à un CDD, des femmes exploitées, lenfant-projet objet de commerce, vie intra utérine déshumanisée.



Porter un enfant pour un couple fortuné est un job très contraignant.
Louer son ventre pour faire un enfant oulouer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence?


[L_RANDNUM-10-999]