Le premier est de tenter dhonorer sa dette.
Donnarumma, sauveur désigné de lAC Milan.Et ce nest pas tout puisque pour la première fois, les difficultés rencontrées par Li pour le remboursement dun de ses crédits à la banque Elliott (300 M).Désireux de quitter le Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang (28 ans) na toujours pas trouvé preneur.Cependant, attirer lancien Stéphanois nest pas une mince affaire.Et pour rappel, le portier milanais dispose de deux clauses : 70 M si lAC Milan se qualifie pour la prochaine Ligue des Champions, 40 M sil échoue.Des signaux inquiétants sur les conditions du rachat de lAC Milan.Confronté à de grosses difficultés financières, ce dernier a vu luefa se pencher sur le cas du Milan et menace aujourdhui la formation lombarde de lourdes sanctions.Aujourdhui, nouvelle information de taille.Accueil Flash femme à la recherche de bite Mercato Borussia : Aubameyang joue le difficile avec lAC Milan.
Gazzetta dello Sport annonce que le Parquet de Milan a ouvert une enquête.
Selon le"dien italien, le clan Aubameyang estimerait insuffisant le salaire annuel de 8 M offert par Milan.
Conséquence : pour sy retrouver, les créanciers du club nauraient alors pas dautres moyens que de vendre les plus gros actifs du club.
Aujourdhui, trois scénarii soffrent.
Un temps annoncé au Paris Saint-Germain, lattaquant des Marsupiaux se sait également courtisé en Chine, mais aussi par lAC Milan.Quelques mois plus tard, les casseroles saccumulent pour.Et à ce petit jeu, Gianluigi Donnarumma pourrait être le joueur désigné pour renflouer les caisses.Le mois dernier, la presse italienne révélait que Li avait été déclaré insolvable en Chine avant même le rachat de lAC Milan.Enfin, le troisième, qui serait le pire, serait dêtre déclaré insolvable et donc destitué.Le deuxième : accepter une nouvelle aide de la banque Elliott qui serait disposée à lui prêter entre 35 M et.Une mauvaise nouvelle sortie dans un contexte où Li ne sait toujours pas sil pourra honorer les délais de remboursement de son crédit.Une bouffée doxygène qui pourrait toutefois être perçue comme une preuve de faiblesse pour.Outre les exigences financières du BVB, Il Corriere dello Sport révèle que le joueur serait également gourmand.Il est loin, très loin le temps où les sourires étaient de mise à Milan lorsque lhomme daffaires chinois Yonghong Li a racheté linstitution rossonera en échange de 740.


[L_RANDNUM-10-999]